Le silence et les mots

Ils vont, ils viennent, ils se livrent une grande bataille. Comme si leur vie en dépendait. Comme si leur existence était remise en cause à chaque instant.

Alors là-haut, dans le grand ordre des pensées, ils ne connaissent pas de répit. Ils avancent, reviennent, jouent, attaquent, font une percée, jusqu’à ce que l’attention les retienne.

Cet assault perpétuel des mots ressemblent à la prise de la Bastille. Ce n’est pas moins une guerre des corps, qu’une guerre des idées. Et elle se livre tous les jours, toutes les minutes, sans repos.

Ah si les mots pouvaient être moins arrogants, et s’entraider, pour aider la pensée à être plus claire, plus libre.

Car c’est avant tout, une guerre pour la liberté, pour l’amour et la bonté, qu’ils devraient mener. Et non une guerre de préjugés, de notoriété et de pouvoir.

Kristell L.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s