A la lueur de l’encre

À la lueur de l’encre

Il s’ignore, il s’étonne

Lorsque les gouttes de pluie façonnent

Une à une les sillons du cancre

 

À la lueur de l’ode

Elle chantonne, elle murmure

Un tempo à fier allure

À l’image de l’univers qui rôde

 

À la lueur de ta vie

Tu t’interroges, tu te questionnes,

La rose te berce et te ronronne

De rêves et d’illusions à l’infini…

 

Kristell L.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s