Au creux de mes mains

Voyager… 
Faire son sac, et partir loin,
Loin de sa vie, loin des siens. 

Prendre le large, et quitter le port, 
Sans trop savoir, où l’horizon nous emporte, 
Ce que nous apportera le vent.

Rêver à d’autres vies, d’autres mers…
Avide de découvrir l’univers,
Et s’essoufler de ce long voyage

Dans nos nuits, la maison s’ennuie, 
Cet endroit douillet qui nous attend, 
Elle nous tend les bras, nous entend…

L’horizon est là, tout près, 
A portée de doigts,  
Je crois le dessiner, et puis plus rien.

La ligne de fond a disparu, au creux de mes mains.
Il est temps maintenant, 

Temps de rêver à demain. 

Kristell L. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s